TO

Le 31 août, la compagnie lituanienne Small Planet accusait un retard de plus de 13 heures sur un vol affrété par Fram depuis Chypre pour Paris. Le 14 juillet, la même compagnie avait déjà abandonné pendant près de 24H plus de 340 passagers à l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle. Un exemple de la dégradation continue des vols affrétés par les Tour-opérateur. Cette tendance devrait les inquiéter et conduire à des décisions radicales.
Lire l’article