garanties

L’APST fait couler beaucoup d’encre depuis quelques jours. A raison. L’effort demandé aux adhérents pour pouvoir continuer d’être garantis est considérable. Pourtant on se trompe de cible en dénonçant uniquement le doublement de la caution minimale et des cotisations. Le vrai problème insurmontable, c’est le doublement du taux appliqué pour le calcul des garanties, qui implique de disposer d’un patrimoine dont peu d’agences peuvent se prévaloir.
Lire l’article