• slider

    slider

L’UEFA aimerait-elle être un paradis fiscal ? Après avoir obtenu du Gouvernement l’exonération de ses filiales françaises, l’UEFA choisit comme sponsor un groupe américain connu pour sa réticence à collecter la taxe de séjour ! En attendant que les matchs commencent, les élus français – eux – ont le sentiment de s’être bien fait avoir. A quand une question au Gouvernement sur cette affaire ?
Lire l’article

A partir de juillet 2016, les critères d’accréditation IATA vont être drastiquement renforcés. Officiellement, l’Association Internationale des Transporteurs Aériens (IATA) compte ainsi réduire les impayés des agences de voyages. Mais l’objectif de fond est plus insidieux. Car, dans les faits, ce renforcement n’a rien à voir avec le risque de défaillance des agences, proche de zéro depuis des années. Il s’agit, en réalité, de la première étape d’une stratégie beaucoup plus vaste consistant à nettoyer et resserrer le marché autour...
Lire l’article

(Ce billet est également disponible sur Slate.) Avoir une bonne idée et se faire beaucoup d'argent sans innover ni prendre de risque. Certains en rêvent. Airbnb l'a fait. Les fondateurs d'Airbnb ont de quoi être satisfaits. Crée en 2008, leur site propose aujourd'hui plus de 1,5 million d'annonces dans 34.000 villes et 192 pays. À la base de leur business, une bonne idée: permettre à n'importe quel particulier de louer un bien immobiliser pour se faire un peu d'argent ou séjourner...
Lire l’article

Le Ministre des Affaires Etrangères vient d’annoncer vouloir débloquer 1 milliard d’euros pour atteindre la barre des 100 millions de visiteurs par an à horizon 2020, contre 80 millions aujourd’hui. Encore une fois, nos politiques se trompent d’objectif en matière de tourisme en voulant privilégier le volume sur les recettes. La France n’a pas besoin de plus de touristes, elle a besoin que ses touristes dépensent plus.
Lire l’article

Dans l’aérien, le temps est au changement. Air France remet en question les sacro-saints billets « gratuité partielle » de ses employés pour redresser ses finances, Ryanair demande à décoller d’Orly pour atteindre la clientèle affaire et les compagnies du Golfe dénoncent ouvertement le protectionnisme européen pour mieux conquérir le marché mondial. Difficile de dire qui en sortira gagnant. Aujourd’hui pointées du doigt, les majors européennes n’ont pas dit leur dernier mot. Reste à aller au bout de leurs efforts de productivité...
Lire l’article

Professionnels du tourisme et voyageurs sont constamment abreuvés d’études d’intentions de départs dont les résultats disent tout et son contraire. On constate en particulier la multiplication de sondages portant sur des périodes très courtes ou à la suite événements spectaculaires, aux enseignements très incertains, pour ne pas dire nuls. Les terribles attentats qui ont frappé l’Ile-de-France en janvier ont malheureusement été l’occasion de le constater une nouvelle fois.
Lire l’article

L’APST fait couler beaucoup d’encre depuis quelques jours. A raison. L’effort demandé aux adhérents pour pouvoir continuer d’être garantis est considérable. Pourtant on se trompe de cible en dénonçant uniquement le doublement de la caution minimale et des cotisations. Le vrai problème insurmontable, c’est le doublement du taux appliqué pour le calcul des garanties, qui implique de disposer d’un patrimoine dont peu d’agences peuvent se prévaloir.
Lire l’article