ce n’est pas la taille mais la productivité et la cohérence d’un réseau qui comptent 

 

Communiqué de presse – 14 avril 2009

Fusion Afat / Selectour

Pour R. Vainopoulos :
« ce n’est pas la taille mais la productivité
et la cohérence d’un réseau qui comptent »

Suite à l’annonce de la fusion des réseaux Afat Voyages et Selectour, le président de TourCom Richard Vainopoulos a déclaré : « Pour qu’un réseau soit performant, ce n’est pas la taille mais la productivité et la cohérence qui comptent ».

« Depuis des années, la stratégie de TourCom est de privilégier la productivité de ses adhérents à la course aux points de vente. C’est cette stratégie qui permet à TourCom de bénéficier des meilleurs accords commerciaux avec les TO et les compagnies aériennes.

C’est cette même stratégie qui nous permet de nous adapter de manière très réactive aux évolutions du marché, par exemple en nous positionnant comme leader sur le marché du groupe et de l’individuel à la carte. Pour toutes ces raisons, je ne vois pas pour l’instant de raisons ni d’urgence de rapprocher TourCom d’un autre réseau.

Un coût considérable pour le changement de marque
Concernant la décision d’Afat et Selectour, j’attends bien sûr de voir comment les choses vont se dérouler mais je suis convaincu que grossir ne doit pas être un objectif en soi. Au contraire, la fusion va poser de nombreuses difficultés, à commencer par les problèmes d’implantation et de concurrence entre points de vente qui vont être très délicats à gérer.

De plus, rester souple et réactif avec 1200 points de vente issus de cultures différentes est un vrai défi.

Quant au coût du changement de marque, il va être considérable, sans oublier que ces réseaux ont déjà chacun dépensé beaucoup pour leur propre marque. »

Votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

*